Dans La Peau de John Wineovich (génèse)

Quand tu as le vin dans la peau (certains diront, “dans le sang”!) depuis 25 ans, mais en vérité depuis ma tendre enfance, c’est plus fort que toi, tu finis toujours par y revenir. L’idée de me remettre aux manettes d’un blog devait se faire avec un vrai projet à la clé, excitant et surtout novateur. Cette idée s’est imposée tout naturellement un matin de ce printemps 2016.

VINSURVIN, le blog #vin de 20minutes
VinSurVin, le blog #vin de 20minutes

Blogosphère. Des années 2007 à 2010 ne doivent rester que des traces de mon 1er blog, VinSurVin Producteur de Chroniques Oenophiles, hébergé chez le quotidien 20Minutes. Avec un affichage quotidien sur le site 20minutes.fr, les stats atteignaient les 2000 visiteurs/jours avec des peaks à 4-5000 les jours de salons (Vignerons Indépendants, RVF…) ou lors d’événements importants (Beaujolais, Noël, Nouvel An…). L’expérience avait été d’autant plus passionnante que je répondais régulièrement aux “questions des internautes”, en live, depuis les bureaux de 20Minutes, Bd Haussmann, à Paris. Et puis, l’esthétique des blogs de chez 20Minutes devint obsolète : il était temps de migrer, non sans avoir lancé au préalable le concept des TupperWine, ces soirées qui permettaient à mes lecteurs de déguster les vins dont je faisais l’article sur VinSurVin.

VinSurVin 2.0
VinSurVin 2.0

L’ère du 2.O. Ce fut alors la naissance du second blog : VinSurVin 2.0. Le sujet restait le même évidemment mais le contenu évoluait car les voyages et les expériences dans le vignoble se multipliaient, l’association avec les Vignerons Indépendants de France voyait le jour, à travers mes “best of” à déguster aux salons des Porte de Versailles et de Champeret, mais aussi à Lille, Lyon, Rennes… Quelques milliers de vins mis à ma disposition par la directrice de développement et de communication de l’association, Florence Corre, qui regroupe près de 600 vignerons de toute la France, quelques milliers de vins dégustés 4 années durant et une expérience hors norme. Sur le 2.0, un infléchissement net se faisait pour les domaines travaillant en bio et en biodynamie ainsi que pour les vins dits “naturels”, sources de plaisir, d’inspiration mais aussi de débat et de critique. Entre temps, l’application pour iPhone winetage voyait le jour jusqu’à ce que le blog, récompensé 2 fois, ne disparaisse dans les entrailles de l’hébergeur OVH qui décida tout bonnement de supprimer ma base de données en 2013. Le choc avait été rude.

AFFICHE VSVFS2014
VinSurVin Fait Salon 2014

Gault&Millau. Mais l’activisme “e-nophile” ne fléchissait pas. Les visites dans le vignoble, en France et en Italie, se poursuivaient ; un salon “vins bio” voyait le jour 3 années durant sur la péniche le Marcounet (Pont Marie, Paris 4) ; la Revue du Vin de France (RVF) me confiait de longs dossiers à traduire en anglais pour son site Internet, et Pierre Guigui, rédacteur-critique au Gault&Millau, faisait appel à mes services pour entrer dans l’équipe du Guide Champagne 2014: ce fut quelques 500 champagnes à déguster, décortiquer et noter pour le guide de la prestigieuse maison. Encore une expérience qui, sans ces satanés blogs VinSurVin, n’aurait jamais pu exister.

Dans la peau de John Wineovich. Depuis lors, mes dégustations personnelles (ou les quelques rares au milieu de professionnels blasés) et mes visites dans le vignoble ne trouvaient grâce à BRUNO-ISABELLE-PERRAUDmes yeux qu’auprès de Twitter. Ce n’était pas suffisant pour me remettre devant mon ordinateur et rouvrir un blog. Jusqu’à ce matin de printemps 2016 où en me rasant me vint à l’esprit l’idée de m’inviter une semaine en juillet chez un couple de vignerons dans le but de me glisser dans la peau d’un apprenti vigneron afin d’apprendre le métier, en échange du gîte et du couvert. Un rêve pouvait tout simplement se réaliser. Je me ruai sur mon téléphone et envoyai un message à mon amie Isabelle Perraud, à la tête d’un très joli domaine (de la Molière) en biodynamie dans le Beaujolais, avec son mari Bruno, et dont les vins naturels ne sont ignorés d’aucun connaisseur en la matière.

Le concept. Pendant mon séjour chez Isabelle et Bruno, du 09 au 16 juillet 2016, je vous raconterai chaque jour mon quotidien dans la peau de John Wineovich, l’apprenti vigneron: articles, photos, films nourriront ce blog mais vous pourrez également suivre mes activités en live, sur Périscope. À mon retour, je vous inviterai, à Paris, pour un débriefing autour des vins du domaine mais aussi d’autres travaillant dans le même esprit qu’au Domaine de la Molière. Puis, en octobre, en décembre, en février, en avril, je me rendrai dans d’autres domaines situés dans d’autres régions pour réitérer l’opération Dans La Peau de John Wineovich. Entre temps, l’actualité du vin se poursuivra ici, notamment avec des vins et des vignerons que je continuerai de vous faire découvrir.

Bienvenue sur VinSurVin et à très vite!

Fabrice Le Glatin